Olympiades de Chimie 2016

Résultats du concours 2015-2016

 

Cette année encore, une élève du Lycée s'est illustré dans ce concours :

 

  • Bravo à Yona Lapeyre, élève de 1S, finaliste du concours "Parlons Chimie" a défendu son projet à Paris lors de la grande finale ! Elle remporte la 3ème place ex- æquo du concours "PARLONS CHIMIE"

 

Yona Lapeyre, en première au lycée français Jean-Mermoz de Dakar, pour son travail sur « Les enjeux de l’eau au Sénégal ». À noter, Yona a reçu une mention spéciale du jury pour son engagement. Son projet ? Rendre possible l’accès à l’eau potable dans la commune de Ngaparou. « C’est exaltant de présenter quelque chose qui nous tient à cœur. Ce projet, c’est la concrétisation de mon travail de communication et de sensibilisation pour les Olympiades », explique-t-elle.

Voir l'article complet sur le site de l'AEFE (publié le 4 avril 2016)

 

/// PORTAIT D'ELEVE ///

 

Pourquoi as-tu participé à ce concours ?

 

" J’habite à Ngaparou, un village où l’accès à l’eau courante reste

problématique pour une grande partie de la population. Ce concours

était pour moi l’opportunité d’apporter une réponse concrète à un problème

de société, voire de trouver une source de financement pour le projet de puits.

Et puis, c’était surtout une très bonne expérience, qui m’a fait rencontrer

plein de personnes intéressantes. D'ailleurs, un grand merci à M. Madrias, 

proviseur-adjoint,qui m'a accompagnée à Paris, conseillée, et avec qui j'ai pu

avoir des échanges très intéressants. "

 

 

Qu'est-ce qui te plait dans la chimie ?

 

" Jouer avec les éléments, voir à quel point une minuscule molécule peut

s’avérer si dangereuse pour la santé, comprendre l’origine microscopique des

propriétés macroscopiques des choses, percer les secrets de la matière… L

a chimie, quand on y pense, c’est comme faire de la magie ! "

 

 

Comment est venu cet attrait pour cette discipline ?

 

" Par curiosité, en regardant des documentaires, en suivant l’actualité scientifique…

Je n’ai pas d’attrait particulier pour la chimie. Cependant, c’est une discipline

qui innove chaque jour, et qui se révèle de plus en plus intrigante à mesure

que des découvertes sont faites. Je pense qu’il est important de se tenir au

courant de ces découvertes, d’abord en tant qu’être humain, afin de trouver

des réponses à de vieilles interrogations (que sommes-nous ? D’où venons-nous ?),

et surtout en tant qu’êtres du 21e siècle, où la science occupe tout de même une

place non-négligeable ; intérêts économiques et gestion à long terme de notre planète. "

 

 

Quels conseils peux-tu donner pour aimer et mieux comprendre la chimie ?

 

" Pour moi la chimie, et les Sciences en général, c’est surtout se poser beaucoup

de questions, et essayer d’y trouver des réponses. Partir du principe qu’on veut faire

des études scientifiques pour faire plaisir à ses parents, comme c’est souvent le cas,

n’est pas un bon calcul. Inversement, ce n’est pas parce qu’on est nul en maths qu’il

faut dénigrer les sciences ! Si vous aimez la chimie, tant mieux, mais si c’est l’étude

de la mythologie étrusque qui vous motive, c’est tout aussi bien. Il n’y a pas de mur

infranchissable qui sépare les disciplines ; intéressez-vous à tout ! "


 

Site des Olympiades Int. de Chimie

 

 

 

Bravo à nos finalistes de TS Guillaume Simon, Marie Fall

et Rayana Weyerstahl qui ont respectivement remporté la

 3ème, 8ème et 12ème places 

sur les centaines de candidats inscrits !
 

Bravo aussi à ceux qui ont participé mais n'ont pas été qualifiés pour les épreuves pratiques : DRAME Victor, MERCEL Maiwenn, DIOUF Louis Marie, POUPARD Sarah, SYLLA Aminetou, KELLER Marie, RACINE  Djalia Layla, REDA Sonia Marie, BONNIN  Hugo, DIOP Coumba, LUCAS Camille et ROTH Nicolas.

 

Rendez-vous en octobre 2016 pour participer aux

Olympiades de la Chimie au Lycée Jean-Mermoz !

 

Mis à jour 07/2016

 

"Ce sont les échecs les mieux surmontés qui donnent le droit de réussir."